L' atelier de mon père - Sur les traces d’Edmund Alleyn

On découvre une époque, un imaginaire puissant (…) dans une œuvre de réflexion d’une grande pureté visuelle.
— Josée Blanchette, Le Devoir
Une oeuvre de beauté, construite avec brio, énergie, inventivité.
— 
Monique Proulx, Écrivain

Documentaire / Canada / 2008 / BÉTACAM / 72 min.

Résumé 

Une réflexion captivante sur le rôle de l'art dans notre vie.

Ayant hérité du studio de son père après son décès, la cinéaste Jennifer Alleyn se retrouve dans l’espace encore imprégné de l’imaginaire de l’artiste. Telle une anthropologue, elle scrute le lieu et les oeuvres, cherchant au delà de la mort à prolonger le dialogue, pour comprendre le parcours fascinant de ce libre-penseur ayant marqué l’histoire de l’art contemporain canadien.

IMAGE   Jennifer Alleyn, Jean-Claude Labrecque

SON    Geneviève Albert, Martyne Morin, Joël Flesher

MONTAGE IMAGE    Annie Jean

MONTAGE SON    Bruno Pucella, Bruno Bélanger (mixeur)

MUSIQUE    Simon Bellefleur

INTERPRÈTES    Edmund Alleyn, Gabor Szilasi, Nora Alleyn, Gilles Lapointe, Anne Cherix, Olivier Asselin, Leslie Reid.

PRODUCTRICE DÉLÉGUÉE    Katia Paradis

PRODUCTION    Jeannine Gagnée, Amazone films - Radio-Canada - ARTV

DISTRIBUTION    Les films du 3 mars - Louer le film

Carrière du film

Présenté en première mondiale au 26ème Festival International du film sur l’Art (FIFA), L’atelier de mon père reçoit une ovation et remporte le Prix de la meilleure œuvre Canadienne. Il prend l’affiche en mai 2008, au Cinéma Parallèle d’Ex-CEntris et en version anglaise My father’s studio au Nouveau Cinéma Du Parc. En amorçant sa carrière dans les Festivals, le film fait escale au Musée du Louvre à Paris ainsi qu’à la Morgan Library de New York, en février 2009.

Liens :

Exposition Edmund Alleyn au MAC 

Site web d'Edmund Alleyn